Venue du Premier Ministre dans le cadre du Sommet de l’OSCE (Astana, 1-2 décembre 2010)

OSCE - Conclusion du Sommet d’Astana
Déclaration du Porte-parole du Ministère des Affaires étrangères et européennes

Le Sommet d’Astana s’est achevé le 2 décembre.

Une déclaration finale, qui constitue le nouvel acte d’Helsinki de l’espace euro-atlantique et eurasiatique, a été adoptée. Elle confirme la validité de tous les engagements pris dans le cadre de l’Acte final d’Helsinki et de la Charte de Paris et rappelle qu’aucun Etat ne peut détenir seul une responsabilité permanente pour le maintien de la paix, ni considérer aucune partie de l’espace OSCE comme sa sphère d’influence.

Cette déclaration souligne à nouveau l’engagement de respect des droits de l’Homme et des libertés fondamentales, cette question représentant un sujet de préoccupation légitime de l’ensemble de la communauté étatique. Elle affirme pour la première fois que l’espace euro-atlantique et euro-asiatique a vocation à devenir une communauté de sécurité.

Des résultats concrets ont été obtenus sur les dossiers du contrôle des armements et des conflits gelés.

Les Etats parties au traité sur les Forces Conventionnelles en Europe (FCE) se sont accordés sur une déclaration qui ouvre la voie à une négociation sur le régime des armements conventionnels en Europe.

Sur le conflit gelé au Haut-Karabakh, les co-présidents du groupe de Minsk, l’Arménie et l’Azerbaïdjan se sont accordés sur un texte qui confirme leur engagement de travailler en vue d’un règlement sur la base des principes présentés par les présidents russe, français et américain.

La France, qui a activement soutenu la préparation de ce Sommet, remercie le Kazakhstan, qui a réussi à réunir pour la première fois depuis 11 ans les Etats de l’OSCE et à rétablir le dialogue au plus haut niveau entre eux. Elle remercie également l’Union européenne, qui a joué un rôle déterminant dans la négociation.

Elle se félicite de la dynamique enclenchée lors de ce Sommet qui marque une étape majeure dans la restauration de la confiance dans l’espace euro-atlantique et euro-asiatique, après celles franchies lors des Sommets de Deauville et de Lisbonne./.

Paris, 3 décembre 2010


A l’occasion du Sommet d’Astana, le Premier Ministre Monsieur François FILLON, qui conduisait la délégation française, s’est entretenu avec le Président kazakhstanais Monsieur Noursoultan NAZARBAEV

JPEG - 127.7 ko
JPEG - 170.1 ko

Dernière modification : 17/03/2011

Haut de page