Une entreprise française pour moderniser le téléphérique de Kok-Tobe [kk]

JPEGL’entreprise française Poma, conceptrice de solutions de transport par câble, a reçu une commande de la part du parc de Kok-Tobe, pour la modernisation de ses téléphériques. En effet les derniers travaux sur le trajet qui relie la ville d’Almaty au parc Kok-Tobe, situé sur les hauteurs, datent de l’année 2005. Bien que le dispositif soit toujours en conformité avec les impératifs de sécurité, la direction de cet élément phare du tourisme à Almaty souhaite une modernisation dès le mois d’août prochain (pour 10 mois de travaux).

Un mémorandum a été signé entre les deux parties pour la construction d’un parcours de 1632 mètres, avec une pente de 14,2 %. Au total, 17 cabines sont prévues et permettront de transporter de 750 à 1000 passagers par heure. Le trajet entre les deux stations durera entre 4 et 5 minutes (vitesse de 6,2 m/s) et la hauteur maximale au-dessus du sol sera de 80 mètres.

L’entreprise Poma est l’un des leaders mondiaux dans le secteur des systèmes de transport par câble. Basée en Isère, elle a toujours misé sur l’innovation, proposant ainsi les premières télécabines automatiques en 1966, le premier télésiège débrayable en 1982 ou encore la plus haute télécabine du monde en 2007 (à Quito, en Equateur). En 2013, elle revendique 7800 installations dans 73 pays, compte 880 employés et affiche un chiffre d’affaires de 230 millions d’euros, dont 63 % à l’international.

Dernière modification : 02/06/2014

Haut de page