Ukraine

Q - Moscou a revendiqué la propriété du patrimoine culturel ukrainien en Crimée. Pouvez-vous confirmer votre ferme engagement quant à l’intégrité territoriale de l’Ukraine, y compris la Crimée, et commenter de telles déclarations absurdes ?

R - Notre position est claire et constante : nous ne reconnaissons pas l’annexion de la Crimée.

Q - Newsweek et Times évoquent la création par les séparatistes et les Russes d’une « bombe nucléaire sale » avec des déchets radioactifs entreposés dans l’Est de l’Ukraine. Avez-vous cette information ? Quelles mesures allez-vous prendre à cet égard ?

R - Il ne nous appartient pas de commenter des rumeurs de presse.

Nous réitérons notre appel au plein respect des mesures agréées à Minsk le 12 février, seules à même de garantir une solution pacifique et durable au conflit dans l’Est de l’Ukraine./.

Dernière modification : 05/08/2015

Haut de page