Syrie - Attaque de l’hôpital al-Quds à Alep (27 avril 2016)

Je condamne avec la plus grande fermeté le bombardement qui a visé l’hôpital al-Quds à Alep, dans le quartier d’al-Sukkari contrôlé par l’opposition. L’attaque a totalement détruit l’hôpital ainsi qu’un immeuble résidentiel voisin. Au moins vingt personnes ont trouvé la mort, dont le dernier pédiatre exerçant dans la ville.

Face aux violations de plus en plus graves de la cessation des hostilités, j’en appelle à la tenue dans les meilleurs délais d’une réunion des ministres du groupe international de soutien pour la Syrie.

Il est également indispensable que le conseil de sécurité des Nations Unies renforce rapidement la protection des personnels médicaux et infrastructures de santé dans les zones de conflit. La France est particulièrement mobilisée et appelle à l’adoption, dans les tout prochains jours, du projet de résolution à l’élaboration duquel elle a pleinement contribué.

Q - Le coordinateur de l’opposition syrienne Ryad Hijab a appelé Paris à organiser le plus vite possible une réunion extraordinaire du « groupe de soutien international à la Syrie ». Paris acceptera-t-elle cette invitation ? Pouvez-vous nous indiquer la date de cette réunion ?

R - Je vous renvoie à la déclaration du ministre, que nous venons de diffuser.

Dernière modification : 04/05/2016

Haut de page