Syrie

Q - Quels sont les ministres des affaires étrangères qui participeront au sommet qui se tiendra cette semaine sur la Syrie ? Comment ce sommet sera-t-il différent de la rencontre tenue la semaine dernière à Vienne ?

Cette réunion vise-t-elle à créer une nouvelle dynamique, sur la base de ce qui a été discuté vendredi à Vienne, ou à coordonner la position de la coalition internationale en Syrie sachant que Sergueï Lavrov ne sera a priori pas présent à Paris comme l’a indiqué vendredi Laurent Fabius ?

Sur quels points des progrès sont-ils observés dans les discussions internationales - Riyad évoque des « rapprochements entre les positions »- ou peuvent-ils être obtenus, notamment à la réunion de Paris ?

R - M. Laurent Fabius est mobilisé en faveur d’un règlement politique de la crise en Syrie.

Il a reçu le 23 octobre M. Staffan de Mistura, envoyé spécial du secrétaire général des Nations unies. Il s’est entretenu à plusieurs reprises ces derniers jours avec ses homologues étrangers, notamment américain, jordanien et saoudien, ainsi qu’avec le secrétaire général des Nations unies.

Comme M. Laurent Fabius l’a indiqué, nous travaillons à l’organisation d’une nouvelle réunion autour des principaux partenaires régionaux ce mardi à Paris. Nous vous en confirmerons le format et l’horaire dès que possible.

Dernière modification : 27/10/2015

Haut de page