Revue de la presse kazakhstanaise – lundi 31 janvier 2011

Référendum – Le Conseil constitutionnel a reconnu inconstitutionnel la loi modifiant la Constitution

Le président du Conseil constitutionnel (CC), Igor Rogov, a rendu public l’avis du CC selon lequel la loi prise par le parlement modifiant la Constitution était non conforme à la Constitution. La loi portait sur des « changements et compléments dans la Constitution » et anticipait la possibilité de prolonger la durée du mandat présidentiel par voie référendaire. Le CC motive son avis par le fait que la loi adoptée par le parlement n’a pas été « exposée correctement », « le point 1 de la loi ne précise pas pour quelle durée les compétences du premier président de la république du Kazakhstan peuvent être prolongées. Il est difficile de cerner si la prolongation est ponctuelle ou si elle peut se répéter plusieurs fois, ou encore si elle représente un refus complet des élections du chef d’Etat ». Ce manque de clarté pouvant remettre en cause l’équilibre des pouvoirs, la loi ne prendra donc pas effet et le Président, Noursultan Nazarbayev, dispose d’un mois pour prendre sa décision, ajoute Igor Rogov. (Interfax).

Lors de la session commune des deux chambres, Noursultan Nazarbayev s’est dit prêt à rester au pouvoir tant que le peuple le soutiendrait

Devant la session commune des deux Chambres du Parlement vendredi, le Président, Noursultan Nazarbayev, s’est dit prêt à rester à son poste de président aussi longtemps que le peuple le soutiendrait, néanmoins sa « décision finale n’interviendra qu’après seulement (l’avis du Conseil constitutionnel) ». « J’ai compris le message que la population m’a adressé : ne pas quitter mon poste, continuer à travailler (…), si mon état de santé me le permet et le soutien du peuple reste identique. » Le Président a été applaudi à ces mots. (Interfax)

Référendum - L’opposition s’oppose au référendum et réclame la dissolution du parlement

La semaine dernière l’opposition a réclamé la dissolution du parlement et appelé à des élections anticipées. Le coprésident du parti d’opposition « Azat », Jarmakhan Tuyabaï, a estimé au forum de la république démocratique « Nouveau Kazakhstan-2020 » à Almaty que « l’initiative de la conduite du référendum (…) reflétait une volonté de conserver un système politique autoritaire ». « Cette initiative (la tenue du référendum et les changements à apporter à la Constitution) est depuis le début, si ce n’est pas anticonstitutionnelle, douteuse. C’est pourquoi j’estime que le parlement doit être dissout ». Le leader du parti d’opposition non-enregistré « Alga », Vladimir Koslov, estime quant à lui que « le président doit mettre le parlement à l’arrêt, demander pardon au peuple et de lui-même quitter son poste de président ». Le Kazakhstan compte dix partis enregistrés dont la moitié se positionne dans l’opposition. (Interfax)

Points centraux du discours de Noursultan Nazarbayev :

- Politique économique – Accélération de la modernisation
Les objectifs à atteindre pour 2020 : croissance du PIB de 30%, le fonds de réserve devra représenter au moins 30% du PIB, le poids des PME 40% dans le PIB, les investissements nationaux et étrangers croître de 30% dans les secteurs hors-hydrocarbures, la productivité dans le domaine de l’agriculture devra également augmenter et le chômage devra baisser de 5%.
- Politique étrangère – « Charte de l’énergie Kazakhstan-UE : 2020 »/ OCI
« Nous garantirons la stabilité de nos engagements au monde des investisseurs et des partenaires commerciaux » a affirmé Noursultan Nazarbayev.
Le Président kazakhstanais a proposé d’initier une « charte de l’énergie bi ou multilatérale Kazakhstan – UE : 2020 » qui garantirait la stabilité des fournitures d’énergie en direction du marché européen et le développement des réseaux de gazoducs et oléoducs. Il a souligné que le Kazakhstan « renforcerait le dialogue entre l’Ouest et le Monde islamique » dans le cadre de sa présidence de la conférence ministérielle de l’Organisation de la Conférence Islamique (OCI).
- Les langues – D’ici 2020, 95% des kazakhstanais devront parler le kazakh et 20% l’anglais. (Interfax)

A signaler

La rencontre de Noursoultan Nazarbayev avec Rosa Otounbaïeva

Le président kazakhstanais, Noursultan Nazarbayev, a reçu le président kirghiz, Rosa Otounbaïeva, afin d’aborder des questions de coopération bilatérale, en particulier, la mise en œuvre de projets d’affaires, comme le fonds d’investissement entre le Kazakhstan et le Kirghizstan. En outre, le président du Kirghistan a remercié le président kazakhstanais d’avoir souligné la nécessité de développer le programme interétatique pour l’aide au Kirghizistan. (Interfax)

Noursoultan Nazarbayev propose d’organiser les Jeux Olympiques d’hiver en 2022 au Kazakhstan

Noursoultan Nazarbayev s’est entretenu avec le président du Comité international olympique, Jacques Rogge, afin de parer de la possibilité d’organiser les Jeux Olympiques d’hiver en 2022 au Kazakhstan. Le président kazakhstanais a noté que beaucoup d’installations sportives ont été construites à la veille des Jeux Asiatiques, preuve la Kazakhstan était capable d’organiser des Jeux de qualité. (Interfax)

Dernière modification : 23/02/2011

Haut de page