République centrafricaine - Déclaration de M. Laurent Fabius (24 juillet 2014)

Je salue la signature à Brazzaville de l’accord de cessation des hostilités. Je rends hommage à la détermination de la présidente Samba-Panza, ainsi qu’à l’action du président Denis Sassou Nguesso, avec l’ensemble des dirigeants de la région, l’Union africaine et l’ONU.

Les participants au forum de Brazzaville ont pris l’engagement de renoncer à la violence, pour faire repartir la République centrafricaine sur de nouvelles bases. Cet engagement doit être soutenu.

Il s’agit maintenant de répondre aux attentes de la population centrafricaine, en respectant la parole donnée et en mettant en œuvre le processus de désarmement. Il s’agit aussi, pour toutes les parties prenantes, de poursuivre le dialogue politique et d’assurer le succès de la transition devant conduire aux élections.

Dernière modification : 11/08/2014

Haut de page