Réceptions à l’occasion de la Fête nationale

« Les arrière-grands-pères de nos arrières grands-pères ont pris la Bastille il y a 225 ans et fait la Révolution Française. Nous avons appris les noms.

Nos arrière-grands-pères ont vécu l’été 1914 sans savoir que beaucoup ne lui survivraient pas longtemps. Nous les honorons.

Nos pères ont reconstruit une France dévastée, ont décolonisé et développé, ont transformé la République, ont lancé l’unification européenne. Nous les remercions.
Et nous ? Nous, il nous revient de poursuivre l’aventure, celle d’une Nation, d’un pays, d’un État et d’un peuple.

Une Nation ambitieuse pour elle-même mais sans enjeux de conquête ou de revanche (à l’exception des victoires sportives). Une Nation fière de sa langue, de ses réalisations scientifiques et technologiques, heureuse de sa démographie, bigarrée ethniquement et religieusement, entreprenante : 242 503 entreprises ont été créés en France entre janvier et mai 2014.

Un pays ancien, certes, non pas vieux, pétri de modernité autant que de traditions, ouvert sur son environnement, dont le destin est nécessairement européen car c’est le choix constant de la majorité de ses citoyens.

Un État agissant pour le peuple au nom du peuple et d’une devise, jamais démodée : liberté, égalité, fraternité.

Un peuple, justement, d’une rare diversité et d’une rare vitalité, souvent frondeur, parfois révolté, jamais passif.

Notre identité est dans tout cela et, sans doute, dans ce mouvement vers l’avant, cette envie de créer, cette curiosité alimentée par des passions multiples.

Tout cela nous rend très proches du Kazakhstan, seul bâtisseur de son identité depuis 1991, farouchement indépendant, soucieux de respecter les règles internationales, acteur ambitieux et avisé de sa modernisation à travers la mise en valeur de ses immenses ressources (d’abord humaines). Le Kazakhstan est confiant en l’avenir, donne rendez-vous à Astana en juin 2017 pour son exposition internationale et nous souhaitons densifier et vivifier avec lui un partenariat voulu stratégique. L’année 2014 s’annonce riche d’un dialogue politique au plus haut niveau et d’échanges qui augurent de nombreuses concrétisations ».

C’est en ces termes que l’Ambassadeur de France à Astana, M. Francis Etienne, a ouvert la réception organisée à l’occasion de la Fête nationale, suivi par le discours du vice-Ministre de l’Industrie et des nouvelles technologies, M. Erlan Sagadiev. Plus de 400 invités se sont joints aux festivités au sein du Saltanat Sarayi. Dimanche, le Consulat de France à Almaty avait rassemblé un millier de personnes dans le cadre de sa réception tenue à Kok Tobe.

Ces deux évènements français dans les deux plus grandes villes du Kazakhstan ont permis à la communauté expatriée de se rencontrer, de se retrouver, mais aussi et surtout de s’ouvrir et de faire découvrir l’esprit du 14 juillet à chacun des invités.

Dernière modification : 16/07/2014

Haut de page