PLAN ANTI FILIERES JIHADISTES

Un ressortissant algérien de 37 ans, résidant régulier en France et impliqué dans le départ de jeunes français vers la Syrie pour y mener le jihad, a été expulsé jeudi.

Cette personne, en relation avec des membres de la mouvance islamiste radicale qui ont été impliqués dans le recrutement d’individus pour intégrer des filières jihadistes à destination de l’Afghanistan et de la Syrie, avait quitté la France pour la Turquie en février dernier. Ce jihadiste a été interpellé par les autorités turques dans un bus convoyant un groupe se rendant en Syrie. Remis aux autorités françaises par les autorités turques, il a été, dès son arrivée sur le territoire national, immédiatement expulsé vers l’Algérie.

Le plan anti-filières jihadistes présenté par Bernard Cazeneuve le 23 avril dernier, prévoit l’expulsion immédiate des ressortissants étrangers impliqués dans les filières jihadistes. Cette expulsion, à laquelle il a été procédé sans délai, souligne la pertinence et l’efficacité des mesures décidées par le gouvernement. Elles seront appliquées avec une totale fermeté.

Dernière modification : 06/05/2014

Haut de page