Loisirs

Loisirs

Nour-Soultan est une ville récente dont le fonds culturel reste limité. Il y a peu de monuments et musées à visiter. A signaler les dernières réalisations dans le domaine immobilier à Nour-Soultan par de grands architectes contemporains, le musée présidentiel, un centre de concentration pour femmes et quelques statues relatives à l’histoire locale.
Quelques sites relativement éloignés (lacs à 80 km, domaine de Borovoye (appelé "la petite Suisse") à 220 km, lac Tengiz) permettent de voir des paysages tranchant avec ceux de Nour-Soultan.

L’offre en termes de spectacles reste limitée en comparaison de celle proposée à Almaty.

Depius l’été 2013 « Astana Opera » propose un programme de qualité tout au long de l’année. Les nombreuses salles de cinéma permettent de voir les films récents (rarement en VO). Il y a aussi un théâtre russe de bonne qualité pour les amateurs.

Pour les enfants, il existe des parcs d’attraction (bien qu’avec des manèges dans un état douteux), de nombreuses salles de jeux, ainsi qu’un grand aquarium et un cirque (uniquement animé par des troupes en tournée - une douzaine de représentations par saison).

Les distractions varient en fonction des saisons. Faute de relief, les sports d’hiver sont limités au ski de fond, dans les parcs sur la rivière Ishim, au patinage (en intérieur et en extérieur) et au hockey sur glace. Les domaines skiables sont trop éloignés de Nour-Soultan pour pratiquer le ski alpin à la journée.
Il est également possible de pêcher sur les lacs et les rivières gelées.

En été, il est possible de faire du jogging ou du vélo dans les parcs. La steppe offre des possibilités de marche et randonnée. Il est possible d’organiser des excursions en véhicule avec nuit sous yourte, ou d’assister à des démonstrations de chasse au faucon (la chasse et la pêche sont très pratiquées par les locaux).

Il est également possible de pratiquer des sports en intérieur, dans les nombreux clubs de fitness avec piscine que compte Nour-Soultan, (les abonnements sont onéreux). Certains expatriés se regroupent pour pratiquer des sports collectifs en intérieur (football, volleyball). Plusieurs piscines olympiques offrent des tarifs très raisonnables.

Certains loisirs calqués sur le modèle culturel local sont envisageables (promenades le long de la rivière, shopping dans les centres commerciaux, bains et saunas, ou danse dans les hôtels et restaurants qui se transforment en discothèque). On peut également assister à des matchs de hockey, très populaire.

L’augmentation de la population française à Nour-Soultan, qui a doublé en quelques mois, est appelée à densifier les activités relationnelles. (Environ 356 ressortissants, dont l’essentiel travaille dans les compagnies pétrolifères implantées en région caspienne, sont inscrits au Consulat Général d’Almaty pour tout le Kazakhstan).

Télévision

La télévision hertzienne locale est en langue russe ou kazakhe. Il existe cependant diverses offres satellite permettant la réception de différents bouquets comprenant les chaines d’informations occidentales. Bis TV permet d’avoir l’essentiel des chaînes françaises.

Dernière modification : 16/04/2019

Haut de page