LANCEMENT DU PROGRAMME FRANCO-KAZAKHSTANAIS DE MOBILITE ETUDIANTE « ABAÏ-VERNE » [ru]

A l’occasion de l’ouverture du forum « Bolachak – Alem Bilim », Monsieur l’Ambassadeur de France Philippe MARTINET a annoncé conjointement avec Monsieur le Ministre de l’Education et de la Science du Kazkahstan Yerlan SAGADIEV et M. Zhanbolat MELDESHOV, Président du Centre des programmes internationaux « BOLACHAK », le lancement d’un programme franco-kazakhstanais de mobilité étudiante « Abaï-Verne ».

La France est une grande nation historique de recherche et d’innovation, avec 48 milliards d’euros d’investissement en R&D, plus de 260 000 chercheurs dont 60% en entreprise et 75000 doctorants. Sa production scientifique de haut niveau et l’excellence de ses chercheurs sont mondialement reconnus (2e rang mondial pour les Médailles Fields (19), 4e rang mondial pour les prix Nobel (61), 1e rang mondial pour les prix Nobel en littérature, 4ème rang mondial pour l’impact des publications (H-Index), 6ème rang mondial pour le dépôt de brevets, 6ème rang mondial pour le nombre de publications scientifiques). La France participe à des projets d’envergure mondiale (Synchrotron européen, Large Hadron Collider-CERN-, Very large Telescope-ESO) et s’inscrit dans un réseau de recherche mondial grâce à plus de 250 implantations dans le monde des grands organismes de recherche (CNRS, CIRAS, INRA, INSERM, IRD, Institut Pasteur etc.). C’est notamment ce qui fait la fierté de la recherche et de l’innovation françaises et qui attire tant les chercheurs (42% de doctorants étrangers) que les investisseurs internationaux (1/5e des investissements privés en R&D en France).

La France est aussi un pays d’innovation pour les jeunes chercheurs. Le plus grand incubateur du monde, Station F, est en France. Elle est le pays des start-up et des entreprises de croissance innovantes et est le premier pays d’Europe représenté dans le top 100 des entreprises les plus innovantes (Thomson Reuters).

La France continue à attirer chaque année un peu plus d’étudiants étrangers : 310 000 étudiants en 2016 (ce qui place la France au 4ème rang mondial des pays d’accueil d’étudiants étrangers). La première zone d’origine des étudiants étrangers en mobilité en France est l’Afrique du Nord (23%), suivie de l’Afrique subsaharienne et de l’Union européenne (20% chacune), puis de l’Asie-Océanie (17%) (source : Campus France, chiffres clés - Février 2017).

La France a accueilli 656 étudiants kazakhstanais en France (par comparaison : 14 000 en Chine, environ 10 000 aux Etats-Unis, 35 000 en Russie). Ce chiffre est en constante augmentation depuis les 4 dernières années mais il est, du point de vue français, très insuffisant. Le Kazakhstan est membre de l’espace européen de l’enseignement supérieur depuis 2006, mais seulement 3% de ses étudiants choisissent de s’y rendre. C’est trop peu. Il est temps que la France et l’Europe prennent toute leur place dans le développement des compétences et du capital humain kazakhstanais. C’est notre souhait et notre volonté.

Aussi, à la veille des célébrations du 10ème anniversaire du partenariat stratégique entre la France et le Kazakhstan, il importe d’améliorer l’accès de la jeunesse kazkhstanaise à la mobilité étudiante à l’enseignement supérieur européen, et tout particulièrement celui de la France. Les relations partenariales et amicales qu’entretiennent nos deux pays se traduisent en actes par le lancement d’un programme de mobilité destiné aux étudiants et jeunes chercheurs : le programme franco-kazakhstanais « Abaï-Verne ».

Ce programme de mobilité bénéficiera d’un financement partagé entre d’une part le gouvernement français et d’autre part le Centre des programmes internationaux. Il propose, dès 2018, 100 bourses annuelles, réparties entre 90 bourses de master 2 et 10 bourses de cotutelle de thèse pour les doctorants. Dès 2018, 100 étudiants kazakhstanais pourront bénéficier des bourses du programme « Abaï-Verne ». La priorité sera accordée aux mobilités s’inscrivant dans le cadre de doubles diplômes ou d’échanges structurés entre établissements d’enseignement supérieur et organismes de recherche. Il faut que cet impératif de mobilité « encadrée » constitue un encouragement au développement des partenariats entre établissements.

Les conditions de candidature au programme « Abaï-Verne » seront publiées sur le site de l’Ambassade de France, des Alliances françaises au Kazakhstan et de Campus France Kazakhstan à partir du 8 février 2018, date anniversaire du 190ème anniversaire de Jules Verne./.

Contacts :

Astana : +7 7172 795 100
Almaty : +7 727 396 98 16

Dernière modification : 25/01/2018

Haut de page