Eau - gaz – électricité

A quelques exceptions dans certains quartiers en été, il n’y a pas de problème de distribution d’eau. Celle-ci est théoriquement potable, mais il est toutefois déconseillé de la boire (son odeur de chlore et parfois sa couleur sont de toute façon dissuasives). L’eau chaude peut être fournie par un système collectif (cas le plus fréquent dans les appartements) ou par un système individuel (chauffe-eau d’appoint dans les appartements, chaudières dans les maisons).

Les appartements sont alimentés en gaz de ville et l’électricité est fournie dans de bonnes conditions. Quelques coupures de courte durée existent. La qualité du courant est fluctuante, les baisses et hausses de tension justifiant l’utilisation d’alimentations stabilisées (ordinateurs et équipements électroniques/hifi/TV de haute valeur) ou de prises anti-foudre.

Les maisons individuelles ne sont en général pas alimentées en gaz de ville et privilégient l’électrique. Dans certains quartiers, les maisons sont encore chauffées au charbon, jugé moins onéreux que le fuel.

Le chauffage est collectif pour les appartements, individuel pour les maisons. Il est souhaitable dans ce cas de disposer d’un système mixte, permettant en cas de problème de basculer du chauffage électrique au chauffage par fuel. Les prix du fuel étant évolutifs, selon la saison et selon le degré de protection contre le gel, il est difficile de privilégier l’un ou l’autre choix, même si les locaux estiment que le chauffage au fuel est plus performant.

Dernière modification : 16/04/2019

Haut de page