Dérèglement climatique - Déclaration conjointe de M. Laurent Fabius, ministre des affaires étrangères et du développement international, président de la COP 21 de Paris, et de M. Manuel Pulgar-Vidal, président de la COP 20 de Lima (29 décembre 2014)

Comme présidents de la COP 20 et de la COP 21, nous formons des voeux profonds pour qu’un accord mondial soit trouvé l’an prochain afin de limiter la hausse des températures à 2°.

La réalité scientifique du dérèglement climatique et la gravité de ses conséquences sont désormais établies. Les moyens d’agir existent et ils sont connus. Les bénéfices attendus d’une telle action mondiale sont clairs. Il faut maintenant que la volonté politique soit suffisamment forte pour que chaque pays s’engage afin que, sur la base des résultats obtenus à Lima en décembre 2014, un accord ambitieux soit trouvé à Paris en décembre 2015.

Tel est notre voeu le plus cher, auquel nous consacrerons tous nos efforts

Dernière modification : 30/12/2014

Haut de page