Conseil des affaires franco-kazakhstanais - Astana, les 8 et 9 février 2010

La deuxième réunion du Conseil des affaires franco-kazakhstanais s’est tenue à Astana le 8 février 2010 sous la co-présidence de MM. Yves-Louis DARRICARRERE, directeur général exploration production de Total, et Aïdan KARIBJANOV, directeur exécutif du Fonds national « Samruk-Kazyna ».

La première séance du Conseil franco-kazakhstanais a eu lieu à la veille de la visite d’Etat du Président français, M. Nicolas Sarkozy au mois d’octobre dernier au cours de laquelle ont été avalisés d’importants projets et accords.

La partie française était représentée par une délégation d’une cinquantaine d’entreprises françaises.

Le Ministre de l’économie et de planification budgétaire, M. Bakhyt SOULTANOV, a exposé devant les participants français du Conseil des Affaires les possibilités existantes pour favoriser les investissements et la création d’entreprises mixtes. Le Kazakhstan est prêt a impliquer les investisseurs étrangers dans le cadre du développement à grande échelle d’une industrie innovante. Dans le domaine des échanges commerciaux, la France est le 4ème partenaire du Kazakhstan après la Chine, la Russie et l’Italie
M. Kaïrat KELIMBETOV, Président du Fonds national « Samuryk-Kazyna », a de son côté souligné le grand intérêt pour le Kazakhstan de coopérer avec les entreprises françaises dans la livraison de produits pétrochimiques vers les marchés asiatiques. La coopération avec « Areva » dans l’industrie de l’uranium a été aussi mentionnée comme très prometteuse.

Au cours des discussions les représentants de la Communauté d’Affaires se sont intéressés en premier lieu aux mesures prises par le Kazakhstan pour la stabilisation du secteur bancaire.
Bien sûr, dans ce secteur le Kazakhstan a été confronté à des difficultés, a noté le président de la direction du Fonds « Samruk-Kazyna » M. K. KELIMBETOV, mais la phase aiguë de la crise dans le secteur bancaire est passée.
Je pense que dans la deuxième moitié de 2010 cette question sera résolue, a souligné M. К. KELIMBETOV, qui a invité des institutions financières françaises à une coopération active.

Le 9 février 2010, une grande parties des représentants des grandes entreprises françaises avec à leur tête de M. Yves-Louis DARRICARRERE, accompagné du Sénateur Aymeri de MONTESQUIOU, représentant spécial du Président de la République pour l’Asie Centrale, a été reçue par M. Karim MASSIMOV, Premier Ministre de la République du Kazakhstan.
Lors de l’entretien M. Yves-Louis DARRICARRERE a fait état des résultats du Conseil, qui a eu lieu la veille et a noté que les entreprises françaises, qui représentent les secteurs de l’énergie, des transports, du développement des infrastructures, de la haute technologie, de la protection de l’environnement, de la santé et des finances, sont intéressées à développer la coopération avec le Kazakhstan.

Le Premier Ministre MASSIMOV a confirmé la volonté partagée de mettre en œuvre les projets validés par les Présidents NAZARBAEV et SARKOZY en octobre 2009 à Astana, et ajouté que cela entre bien dans le programme d’industrialisation renforcée de l’économie du Kazakhstan.

Le même jour, M. Asset ISEKESHEV, Ministre de l’industrie et du commerce, a reçu également la délégation. Le ministre a évoqué les perspectives de l’Union douanière entre la Russie, la Biélorussie et le Kazakhstan. Il a parlé aussi du programme national de développement renforcé de l’innovation industrielle, ainsi que la préparation d’un certain nombre de lois sur la politique industrielle et l’amélioration des conditions d’investissement.

Dernière modification : 17/03/2011

Haut de page