Communiqué de presse - Chorégraphes et danseurs Héla Fattoumi et Eric Lamoureux au Kazakhstan [ru]

PNG

Pour le lancement des semaines de la Francophonie 2016 au Kazakhstan, qui se dérouleront du mois de mars au mois d’avril, l’Ambassade de France au Kazakhstan et les Alliances françaises du Kazakhstan invitent les chorégraphes et danseurs Héla Fattoumi et Eric Lamoureux, internationalement reconnus comme les initiateurs d’une nouvelle génération de la création contemporaine.
Héla Fattoumi et Éric Lamoureux sont chorégraphes et interprètes depuis le début des années 1990. Dès leurs premières pièces, Husaïs puis le trio Après-midi, ils gagnent une renommée internationale. En 2004, ils prennent la direction du Centre Chorégraphique National de Caen/ Basse-Normandie, où ils poursuivent leur démarche commune à travers des pièces à forte tonalité́ sociétale. En 2015, ils sont nommés directeurs du Centre chorégraphique national de Franche-Comté́ à Belfort pour lequel ils développent leur projet VIADANSE. Celui-ci a pour ambition de réinventer le lien avec les publics, en particulier les jeunes, et de rechercher de nouvelles voies en matière d’éducation artistique et culturelle.

Pour leur tournée au Kazakhstan, Héla Fattoumi et Eric Lamoureux ont accepté de reprendre Husaïs et Solstices (remix), deux pièces de leur répertoire qu’ils ont créées et interprétées respectivement en 1990 et 1996. Husaïs, leur première pièce, pose les enjeux déterminant de leur démarche chorégraphique, qui puise dans l’accordance de leurs deux personnalités. Un accordage de deux imaginaires qui, comme l’écrit Christine Roquet dans Fattoumi-Lamoureux, Danser l’entre l’autre, « ne présuppose pas une quelconque « harmonie », mais s’opère aussi dans la friction, la tension et certainement, également, dans la douceur partagée ». Solstice est construit tel le négatif de Husaïs. De trajectoires contrariées en figures inversées et croisées dans la précipitation, la partition chorégraphique de Solstice (remix) voit deux individualités résistantes qui s’imposent une séparation avant qu’une magnifique ronde virtuose ne les (ré)unisse.
Les deux danseurs se produiront à Astana le 2 mars à 19h00 à l’Université des arts. Ils présenteront ensuite leurs créations à l’Institut chorégraphique d’Almaty le 4 mars à 19h00. A Astana comme à Almaty, ils animeront des ateliers avec les étudiants.

Pour plus d’information :
Contact : Tatyana Ossipova, +7 7172 795 119, tatyana.ossipova@diplomatie.gouv.fr
Université des arts d’Astana Chabyt : 50, av. Tauelsizdik
Institut chorégraphique d’Almaty : 67, rue Massanchi
Entrée libre dans la limite des places disponibles

Dernière modification : 24/02/2016

Haut de page