Célébration du Cinquantenaire du Traité de l’Elysée

Le 4 février 2013 à Astana, l’Allemagne, la France et le Kazakhstan ont fêté conjointement le cinquantenaire du Traité de l’Elysée, consacrant l’amitié franco-allemande. La réception officielle en présence de représentants du gouvernement kazakhstanais, du corps diplomatique et d’invités d’honneur, s’est déroulée à l’usine « SARL Eurocopter-Kazakhstan Engineering », à l’invitation des Ambassades française et allemande ainsi que de la société « Eurocopter-Kazakhstan Engineering ».

L’Ambassadeur de France au Kazakhstan, M. Jean-Charles Berthonnet, a rappelé lors de son discours l’histoire de la réconciliation entre les deux peuples, qui a permis de maintenir la paix en Europe depuis plus de 65 ans.

« L’usine Eurocopter-Kazakhstan engineering, où nous nous trouvons, est une réalisation exemplaire. La France et l’Allemagne affichent ainsi leur volonté de participer à l’ambitieux programme de modernisation de l’économie et de l’industrie kazakhstanaises. Je suis persuadé que le Kazakhstan a la capacité, sans renoncer à ses liens historiques et à son engagement dans l’intégration eurasiatique, de devenir un acteur majeur de la filière aéronautique en Asie centrale » a précisé l’Ambassadeur.

M. Alekseï Volkov, vice-Ministre kazakhstanais des Affaires étrangères, M. Guido Hertz, Ambassadeur de la République fédérale d’Allemagne et M. Silvère Delaunay, Directeur Général d’EADS-Kazakhstan ont également souligné l’importance du partenariat entre l’Allemagne, la France et le Kazakhstan. M. Hertz a indiqué que le groupe EADS est en train de réaliser de nombreux projets dans le pays : « des avions Airbus ont été livrés à l’Armée kazakhstanaise et à la société nationale « Air Astana », de plus la société Astrium construit non loin d’Astana un centre d’assemblage, d’intégration et de test de satellites ». Il a également souhaité qu’une autre compagnie du groupe EADS, à savoir Cassidian, s’établisse prochainement au Kazakhstan. M. Delaunay a rappelé que l’Espagne fait également partie du groupe EADS. De son côté, M. Volkov a remercié la France et l’Allemagne, se trouvant « au coeur de l’intégration européenne », pour leur contribution dans le développement industriel du Kazakhstan. Il a par ailleurs indiqué que son pays soutient pleinement « l’implantation active de projets communs comme ceux portés par le groupe EADS ».

Dernière modification : 30/06/2014

Haut de page