COP21/CMP11 - Session de négociations climatiques à Paris (30 novembre-11 décembre) – Compte-rendu du lundi 30 novembre

L’ouverture de la COP a tout d’abord été marquée par un passage de relai extrêmement chaleureux entre Manuel Pulgar-Vidal et le Ministre, sous des applaudissements nourris.
Après une minute de silence, le président de la République, accompagné du Secrétaire général des Nations unies et du Ministre a ouvert le segment des chefs d’État et de gouvernement, marqué par la participation de plus de 150 dirigeants. C’est une première historique des relations internationales. Les dirigeants y ont adressé un signal politique fort aux négociateurs et rappelé l’obligation collective de succès. Après les évènements du 13 novembre, l’ensemble des dirigeants ont fait part de leur soutien et de leur solidarité envers la France. Les interventions ont illustré le chemin parcouru par chacun et la prise de conscience de l’urgence climatique, marquant la volonté collective au plus haut niveau de faire de ce rendez-vous un point de bascule vers un monde nouveau. Beaucoup ont mis en avant le besoin de passer à l’action et d’accroître l’ambition climatique pour les générations futures.
Ainsi, le président de la République a appelé à agir au nom de la justice climatique, tandis que le président Obama a rappelé que nous étions la dernière génération à pouvoir lutter contre le dérèglement climatique. Le président chinois Xi Jinping a estimé que Paris ne constituait pas la ligne d’arrivée mais le nouveau début d’une coopération gagnant-gagnant. Enfin, le premier ministre japonais Shinzo Abe a appelé à un objectif de long-terme et à un processus de revue des contributions nationales.
L’après-midi a également été marqué par trois conférences de haut niveau.
• Un événement sur la recherche et le développement en matière d’énergies propres avec Bill Gates et le Président Obama, qui a vu des annonces financières importantes, à la fois par des gouvernements et des investisseurs privés. La France et les Etats-Unis, en particulier, vont doubler sur 5 ans leurs budgets de recherche et développement dans les énergies propres.
• Le Premier ministre indien M.Modi a officiellement lancé l’« International Solar Alliance » (ISA), menée par l’Inde et la France. Le Président Hollande a ouvert cette conférence qui a vu M. Modi annoncer l’installation de 12GW d’ici la fin de l’année en Inde et 15 millions de dollars pour construire le secrétariat de l’Alliance.
• Enfin, le président de la République a assisté à la conférence de presse des chefs d’État sur le prix du carbone (avec l’Allemagne, le Chili, le Mexique, le Canada, l’Éthiopie et la Banque mondiale) et lancé un appel à la mise en place d’une tarification du carbone dans le plus grand nombre possible de pays, avec la perspective d’une convergence progressive des mécanismes choisis.

D’autres évènements de haut niveau se sont tenus sous l’égide du Plan d’action Lima-Paris. Le segment de haut-niveau sur les forêts a ainsi rassemblé plusieurs chefs d’Etat (Ethiopie, Gabon, Colombie, Indonésie). A cette occasion a été présentée par Mary Robinson (SGNU) la déclaration des chefs d’Etats sur le rôle fondamental des forêts en matière de changements climatiques (signée par Brésil, France, RDC, Pérou, Norvège, UK, USA, entre autres). Ban Ki-moon a lancé « Accelerating Action to resilience » (A2R), qui vise à optimiser les synergies au sein de l’ONU sur cette thématique. Le premier ministre des Pays-Bas a notamment annoncé un don de 50 millions de dollars au partenariat A2R et Mme Girardin y a présenté l’initiative pour les systèmes d’alerte précoce CREWS.
Enfin, et suite à l’ouverture anticipée des travaux du groupe ADP hier, les négociateurs ont entamé dans la soirée les travaux sur le projet d’accord au sein de des sous-groupes thématiques (spin-offs). Cinq sous-groupes se sont ainsi tenus dans la soirée sur les thèmes du pré-2020 (workstream 2), des
technologies, du renforcement des capacités, des conformités et dispositions juridiques ainsi que du préambule/objectifs.
Compte-rendu préparé avec Milena Beekmann.

Dernière modification : 04/12/2015

Haut de page