Almaty ou le jardin d’Eden retrouvé ? [ru]

Dans les montagnes du Tian Shan, à des températures extrêmes oscillant entre -40°C et + 40°C poussent des forêts entières de pommiers sauvages. Ces arbres monumentaux, offrent des fruits d’une extraordinaire biodiversité. Cette espèce appelée Malus sieversii, née il y a plus de 25 millions d’années est l’ancêtre de toutes les pommes cultivées du monde.

PNG

Malheureusement, malgré les efforts du professeur kazakhstanais A. Djangaliev, ardent défenseur de malus sieversii, Il ne reste aujourd’hui que 10% des forêts de malus Sieversi, 70% des arbres ayant été victimes de déforestations entre 1945 et 2016.
PNG

« Alma » signifie « pomme » en kazakh, c’est aussi le nom choisi par la biologiste française Catherine Peix pour l’association qu’elle fonde en 2010 dont l’objectif est de mobiliser la communauté internationale et le gouvernement kazakh pour la sauvegarde de ce patrimoine inestimable. La ville d’Almaty tient aussi son nom de ce fruit.

Catherine Peix est aussi la réalisatrice du film « L’origine de la pomme ou le jardin d’Eden retrouvé ? » . Avec le soutien de plusieurs scientifiques appartenant à des laboratoires internationaux de génétique, elle a mené une enquête historique et scientifique sur un sujet inconnu du monde occidental : l’origine de la pomme est située dans les montagnes du Tian Shan du Kazakhstan.

Ainsi, Catherine Peix, en collaboration avec Natacha Oghar, vice-présidente de la société à vocation environnementale Gis-Terra à Almaty, procède depuis 2005 à des expéditions scientifiques de recensement des populations de malus sieversii. La biodiversité représente un enjeu majeur au Kazakhstan, pays qui compterait par ailleurs plus de 5.000 plantes endémiques.
PNG

La Fondation Benetton pour l’environnement avait contacté Catherine Peix en 2015 pour éditer un livre sur l’origine de la pomme et a récompensé l’association « Alma » à Taldykorgan le 28 mai 2016. A cette occasion, le maire de Taldykorgan (capitale de la région d’Almaty), M. Bagdat Karasaev, a organisé une conférence scientifique à laquelle étaient présents de nombreux directeurs des parcs nationaux et des réserves des montagnes du Tien Shan.

JPEG

JPEG

Catherine Peix et Natacha Oghar ont par la suite rencontré des journalistes lors d’une conférence de presse organisée au Consulat général de France à Almaty. Les liens vers les différents articles publiés à ce sujet (en russe et en kazakh) sont accessibles dans la rubrique "En savoir plus"

Dernière modification : 09/06/2016

Haut de page