Alliance pour le multilatéralisme – réunion sur le Covid-19 (16 avril 2020)

L’Alliance pour le multilatéralisme, lancée par les ministres des Affaires étrangères français et allemand en 2019, a tenu une réunion sur le Covid-19 le 16 avril 2020. Une déclaration conjointe, adoptée par 54 pays à l’occasion de cette réunion, appelle à un sursaut du multilatéralisme face à la pandémie de COVID-19 et rappelle que seule une action solidaire, la construction d’un système mondial plus fort et mieux protégé et un renforcement de la coopération internationale permettront de surmonter cette menace pour l’humanité.

L’Alliance pour le multilatéralisme, lancée par les ministres des Affaires étrangères français et allemand, est une alliance informelle de pays convaincus qu’un ordre multilatéral fondé sur le respect du droit international est la seule garantie fiable pour la stabilité internationale et la paix et que les défis auxquels nous faisons face ne peuvent être résolus que grâce à la coopération.

L’Alliance a trois objectifs :
1° promouvoir le droit international et l’action des organisations internationales, en particulier des Nations Unies ;
2° soutenir la réforme et la modernisation des institutions existantes ;
3° soutenir des initiatives pilotes concrètes par un travail commun entre les Etats, les organisations internationales, les sociétés civiles et les entreprises.

Une première réunion ministérielle de l’Alliance pour le multilatéralisme, co-présidée par les ministres français et allemand des affaires étrangères, s’est tenue à New York le 26 septembre 2019 à l’occasion de la semaine de haut niveau de l’Assemblée générale. Elle était co-organisée avec le Canada, le Mexique, le Chili, Singapour et le Ghana et a rassemblé plus de 50 pays.

Deux autres réunions ministérielles ont été organisées sur la gouvernance du numérique, le 12 novembre 2019 en marge du Forum de Paris pour la Paix, et sur le droit international humanitaire et les droits de l’Homme, le 24 février 2020 à l’occasion de l’ouverture du Conseil des droits de l’Homme à Genève.

Face aux défis que la crise du Covid-19 représente pour la coopération internationale et le système multilatéral, une quatrième réunion ministérielle de l’Alliance consacrée à la crise du Covid-19 s’est tenue le 16 avril 2020, sous forme de visio-conférence, sous la co-présidence des ministres français et allemand des Affaires étrangères. Vous trouverez ici la déclaration conjointe qui a été signée lors de cette réunion par 54 pays* :

Word - 19.5 ko
Déclaration conjointe
* Allemagne, France, Afrique du Sud, Argentine, Arménie, Australie, Autriche, Belgique, Bulgarie, Canada, Chili, Colombie, Costa Rica, Côte d’Ivoire, Croatie, Chypre, République tchèque, Danemark, République dominicaine, Équateur, Espagne, Estonie, Éthiopie, Finlande, Grèce, Indonésie, Islande, Irlande, Italie, Jordanie, Lituanie, Luxembourg, Maldives, Malte, Mexique, Monténégro, Maroc, Namibie, Nauru, Pays-Bas, Macédoine du Nord, Norvège, Paraguay, Pérou, Portugal, Roumanie, Singapour, Slovaquie, Slovénie, Suède, Suisse, Uruguay. (Word - 19.5 ko)

Dernière modification : 13/05/2020

Haut de page